Parce que moi ce que j’aime surtout dans les blogs des autres, c’est les photos (histoire de me rajouter encore quelques idées d’ouvrages à une liste déjà plus longue que le temps qui me reste avant la retraite), moi aussi je m’y colle, y’a pas de raisons.

Or donc, voici la photo de la fameuse écharpe en cause dans le post précédent (celle à qui il manque des pompons au bout), accompagnée pour la collection d’hiver exclusive 2005-2006 de son bonnet péruvien assorti (modèles la Droguerie pour les deux).

ensemble__charpe___bonnet_p_ruvien_en_alpaga_pour_ma_petite_ni_ce___mod_les_la_droguerie


A l’époque de leur conception, petit Jedi que j’étais, je n’avais pas encore lu le commentaire pertinent de Maître Yoda (
fred la fée) qui conseille sagement de raccourcir la hauteur dudit bonnet. Tant pis, ma petite nièce (à qui il est destiné) devra se résoudre à avoir le pompon tombant.