Il est là le printemps, et avec lui le moral de toute la famille remonte !
Angèle (aka la bichette) se pose mille questions ("il est où l'hiver maintenant ?" "de l'autre côté de la terre ma chérie (hum...)"), et Pilou (aka le bichon) se bidonne à la moindre occasion (je vois ma mère je me bidonne, je vois ma soeur je me bidonne, je vois mes pieds je me bidonne) - bref y'a du mouvement et de la joie dans la nichée.

Quoi quoi quoi ? Qu'ouis-je ?? Des bidouilles ? Ah ben oui tiens on me signale dans l'oreillette que ce blog est censé avoir pour thème principal la réalisation maison de choses diverses et variées - notez qu'on était sur le point de l'oublier hein vu que ça fait moultes lustres que rien n'a été signalé sur ce front ! Les enfants c'est sympa, mais après t'as plus trop de vie et j'ai un peu l'impression qu'on aurait oublié de me le mentionner avant que mon cas ne soit définitivement réglé.

Bref.

On réamorce tout doucement la pompe avec un petit tricot pour "bébéééé" le poupon de la bichette qui "a froid pour le dodo" - soit donc une turbulette :

Turbulette_pour_mon_poupon
turbulette pour poupon corolle réalisée en alpaga raisin et moutarde de la Droguerie (couleurs choisies par la bichette), modèle issu de

Pfiou toute fiérotte je suis dis donc ! Et cépatout, en ce moment sur les aiguilles un truc de dingue, une folie furieuse, un graal qu'il n'est pas du tout raisonnable d'envisager en ces temps de disette bidouillesque : un B-I-R-C-H. Oui oui oui !